Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.
#
Recherche

Electroplaste CFC

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Mécanique, horlogerie, métallurgie
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.580.9.0

Mise à jour 06.10.2017

Images (8)

Clarifier le mandat
Clarifier le mandat

Clarifier le mandat

Les tâches à effectuer, en particulier les plus complexes, sont discutées en équipe. Il faut parfois préciser le mandat avec les clients.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Clarifier le mandat
Disposer les pièces à traiter

Disposer les pièces à traiter

Les électroplastes et les assistants en traitement de surface mettent en place les pièces à traiter sur des bouclards (supports à crochets), dans des tonneaux ou dans des paniers.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Disposer les pièces à traiter
Appliquer les prétraitements

Appliquer les prétraitements

Avant de passer au bain électrolyte, les pièces sont prétraitées mécaniquement (ponçage, meulage, polissage, etc.) ou chimiquement (dégraissage, décapage, etc.).

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Appliquer les prétraitements
Paramétrer les installations

Paramétrer les installations

Les électroplates et les assistants en traitement de surface programment les installations automatisées selon des paramètres précis tels que l’intensité du courant et la durée du traitement.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Paramétrer les installations
Dégraisser et activer

Dégraisser et activer

Après un dégraissage, il faut souvent enlever la couche d’oxyde (une très fine couche de rouille) à l’aide d’un bain d’acide.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Dégraisser et activer
Traiter et laver les pièces

Traiter et laver les pièces

En passant dans le bain, le courant électrique déclenche une réaction grâce à laquelle une couche de métal se dépose sur les pièces. A la fin du traitement, ces dernières sont lavées à l’eau.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Traiter et laver les pièces
Contrôler la qualité

Contrôler la qualité

La couche de métal déposée sur les pièces a-t-elle la bonne épaisseur? Les électroplastes et les assistants en traitement de surface vérifient cela (au millième de millimètre près) à l’aide de différents appareils de mesure.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Contrôler la qualité
Surveiller les bains électrolytes

Surveiller les bains électrolytes

Les électroplastes analysent régulièrement les bains électrolytes en laboratoire et en préparent de nouveaux lorsque c’est nécessaire.

Copyright SDBB | CSFO, Iris Krebs

Surveiller les bains électrolytes

Description

Les électroplastes traitent et protègent la surface des objets en métal, en matières synthétiques ou en d'autres matières en les plongeant dans des bains galvaniques ou des bains chimiques, appelés électrolytes, et soumis à un courant continu. Ainsi, ils appliquent et recouvrent d'une fine couche d'un autre métal (chrome, argent, or, zinc, nickel, etc.) ou d'une autre matière, la surface des pièces préalablement sablées, polies ou mates, afin de les rendre plus résistantes à la corrosion, meilleures conductrices d'électricité, plus isolantes ou plus belles (dorage ou placage des bijoux p.ex.).

Leurs principales activités consistent à:

Préparation

  • examiner les pièces à traiter et analyser la structure de leur surface;
  • calculer et déterminer les données relatives aux couches du revêtement: prétraitement, intensité du courant, durée de déposition;
  • choisir les moyens de traitement adaptés aux divers articles;
  • déterminer quantitativement les composants principaux des électrolytes et calculer les quantités de produits chimiques nécessaires;
  • préparer les bains électrolytes, les analyser, les contrôler et les surveiller;

Traitement

  • plonger les objets dans les bains électrolytiques en fonction de la couche de métal qui doit se déposer et respecter les temps de traitement programmés;
  • procéder à de fréquents contrôles d'une extrême précision (un millième de mm) de la couche métallique en cours de dépôt, déceler d'éventuelles anomalies et prendre les mesures pour y remédier;
  • conduire et surveiller le fonctionnement automatisé des appareillages de traitement galvanique;
  • prendre les précautions nécessaires avec les produits chimiques utilisés, autant pour la sécurité des employés que pour le respect de l'environnement;
  • procéder aux travaux de lavage post-traitement, aux finissages des surfaces, ainsi qu'à la remise en fonction des bains;
  • dresser le procès-verbal des travaux exécutés, des essais, des analyses, des contrôles de qualité, etc.;

Entretien des installations

  • ajuster et étalonner les équipements, les appareils et les machines;
  • entretenir les installations techniques (pompes, redresseurs de courant, machines de polissage, instruments de mesure et de contrôle, etc.) et contrôler leur bon fonctionnement; effectuer de petites réparations.

Environnement de travail

En fonction de la production des entreprises, les électroplastes exercent des tâches spécifiques et, très souvent, se spécialisent dans l'électroplastie générale, l'électroplastie sur métaux précieux, le chromage dur, la fabrication de produits imprimés, etc. Une bonne résistance physique leur est nécessaire pour supporter la station debout et les déplacements.

Formation

La formation d'électroplaste s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique (4 jours par semaine) dans une entreprise;
  • formation théorique (1 jour par semaine) dans une classe intercantonale romande à La Chaux-de-Fonds;
  • cours interentreprises (35 jours sur 3 ans).

Durée

  • 3 ans.

Conditions d’admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

  • certificat fédéral de capacité (CFC) d'électroplaste.

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC, selon des modalités variables d'un canton à l'autre.

Contenu

Branches théoriques (sur 3 ans) Leçons
Technologie 200
Connaissances de base en physique et chimie 160
Calcul professionnel 160
Connaissance des matériaux 40
Assurance et contrôle de la qualité 20
Culture générale 360
Gymnastique et sport 120
Total 1080

Perspectives professionnelles

Les électroplastes qualifiés sont des spécialistes recherchés sur le marché de l'emploi. Leurs principaux débouchés en Suisse se situent dans l'industrie horlogère, les fabriques de composants et d'appareils et la bijouterie.

Selon leurs capacités et leur expérience, les électroplastes peuvent accéder à des postes à responsabilités tels que:

  • contremaître-esse;
  • chef-fe d'atelier;
  • formateur-trice en entreprise;
  • conseiller-ère commercial-e;
  • cadre d'entreprise;
  • chef-fe d'entreprise;
  • etc.

CFC délivrés en Suisse romande en 2016:

GE: 1.

Perfectionnement

Les électroplastes peuvent suivre des spécialisations dans un domaine particulier de l'électroplastie: chromage dur, anodisation de l'aluminium, production de circuits imprimés, revêtements décoratifs, revêtements de protection, améliorations des propriétés mécaniques, etc.

Ils peuvent aussi envisager les perfectionnements suivants:

  • brevet fédéral d'agent-e de processus, 3 semestres de formation modulaire en emploi, Prilly;
  • brevet fédéral d'électroplaste, 2 ans de formation modulaire en emploi, divers lieux;
  • diplôme fédéral d'électroplaste, en emploi;
  • diplôme de technicien-ne ES en processus d'entreprise, à plein temps ou en emploi, divers lieux de Suisse romande;
  • Bachelor of Science HES en chimie, 3 ans à plein temps, Fribourg;
  • Bachelor of Science HES en technologies du vivant, 3 ans à plein temps, Sion (enseignement bilingue);
  • etc.

Il est également possible de suivre une formation supérieure et des perfectionnements en Allemagne (Schwäbisch Gmünd).

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Centre interrégional de formation des montagnes neuchâteloises (CIFOM)
Ecole technique (ET)
Rue Klaus 1
2400 Le Locle
Tél.: 032 886 32 32
URL: http://www.cifom.ch

Fondation suisse pour les traitements de surface (FSTS)
Secrétariat
Seilerstrasse 22
Case postale 5853
3001 Berne 1
Tél.: 031 310 20 12
URL: http://www.sso-fsts.ch

Swissgalvanic
Verband Schweizer Galvanobetriebe
Bahnhofstrasse 23
8956 Killwangen
Tél.: 056 500 20 66
URL: http://www.galvano.ch
E-mail:

Autres informations

Qualités requises

  • Habileté manuelle
  • Résistance physique
  • Sens technique
  • Aptitude pour le calcul
  • Capacité d'analyse
  • Esprit méthodique
  • Précision et minutie

Intérêts

  • Bijouterie, horlogerie, microtechnique
  • Electricité, électronique
  • Métal