Accueil myOrientation

Me connaître - Etape 1: J'identifie mes intérêts, points forts et attentes professionnelles

Professions et formations - Etape 2: J’explore le monde des professions et des formations

Qualités requises et conditions d'admission - Etape 3: Je compare mes points forts avec les qualités requises et les conditions d'admission des métiers

Stages - Etape 4: J’explore en détail les métiers qui m’intéressent le plus

Projet professionnel - Etape 5: J’évalue mes résultats et me décide pour une profession ou une formation

Apprentissage - école - Etape 6: Recherche d'une place d'apprentissage et / ou inscription à une école

Préparation - Etape 7: Je me prépare à ma formation en entreprise ou en école

Dossier de travail - Tes résultats

Veuillez patienter...

Préparation de votre dossier myOrientation.

Déconnecté

Votre session de travail est expirée. Vous allez être redirigé sur la page d'accueil. Veuillez vous connecter à nouveau pour continuer votre session de travail.

Travaux de maintenance: En raison des travaux de maintenance sur les serveurs d’orientation.ch, il faut s'attendre à des interruptions le mardi 12 décembre entre 18h00 et 20h00.

Recherche

Echafaudeur CFC / Echafaudeuse CFC

Ajouté à myOrientation

Catégories
Domaines professionnels
Bâtiment, construction
Niveaux de formation
Formation professionnelle initiale
Swissdoc
0.430.67.0

Mise à jour 31.01.2017

Description

L'échafaudeur ou l'échafaudeuse montent et démontent toutes sortes d'échafaudages, de toits provisoires adaptés à la construction ou à la rénovation de bâtiments et d'ouvrages d'art (ponts, tunnels, tours, etc.). Spécialistes de l'enveloppe des édifices, ils érigent également des plates-formes, des passerelles ainsi que des tribunes pour des spectacles.

Leurs principales activités consistent à:

Planification et mise en place du chantier

  • lire et interpréter les plans de l'ingénieur-e, visiter le chantier pour prendre connaissance de ses particularités; dessiner des croquis si nécessaire et relever des dimensions;
  • déterminer le genre d'échafaudages (modulaire, à cadre, mobile), d'ascenseur ou d'élévateur à utiliser; évaluer les quantités d'éléments nécessaires;
  • organiser le transport du matériel et son entreprosage rationnel aux alentours du bâtiment ou du chantier;
  • planifier le déroulement des travaux de montage; tenir compte des exigences de rentabilité et de sécurité;
  • délimiter les aires d'accès; poser les panneaux de signalisation et les barrières de sécurité;

Travaux de montage et d'ancrage

  • calculer les charges utiles, les forces qui vont agir sur l'échafaudage et la capacité de charge du sol;
  • dresser tout genre d'échafaudages fixes ou mobiles pour façade, clocher, cheminée, cage d'escalier, avec ou sans toiture provisoire de protection ou de secours;
  • poser les cadres, assembler les tubes d'acier modulaires, placer les passages, les poteaux, les renforts et fixer le tout à la structure du bâtiment;
  • monter les éléments complémentaires (plates-formes, ponts roulants, passerelles, cabines, échelles, escaliers de secours, barrières périphériques) et les amarrer;

  • prévoir les ascenseurs et les élévateurs pour le transport du matériel ou des personnes;
  • placer les bâches et tendre les filets de protection;
  • dans une rue marchande, construire des passages sécurisés pour les piétons;
  • ériger des structures spécifiques à la construction de ponts routiers ou fluviaux et autres grands ouvrages d'art (portiques, tours d'étayage);

  • installer des estrades, des tribunes et des scènes pour des festivals;
  • respecter les normes de sécurité et les réglementations en vigueur; contrôler la fin du montage et rédiger un rapport;

Travaux d'entretien

  • démonter les échafaudages et les ouvrages temporaires dans l'ordre prévu; les transporter à la halle de stockage;
  • entretenir les éléments et l'outillage, nettoyer, brosser;
  • réparer, souder, remplacer les pièces défectueuses;
  • éliminer les déchets dans le respect des normes environnementales.

Environnement de travail

L'échafaudeur ou l'échafaudeuse travaillent en équipe, en plein air et par tous les temps. Certaines opérations comportant des dangers, ils portent un équipement personnel de protection (casque, chaussures renforcées). Leurs horaires de travail sont généralement réguliers, mais peuvent varier en fonction des saisons et de l'organisation d'événements. Les échafaudeurs coordonnent leurs activités avec celles d'autres professionnels de l'enveloppe des édifices et du bâtiment.

Formation

La formation d'échafaudeur ou d'échafaudeuse s'acquiert par un apprentissage.

Lieux

  • formation pratique dans une entreprise de couverture ou d'isolation;
  • formation théorique (8 x 1 semaine de cours blocs par année) dans une classe intercantonale romande, Les Paccots;
  • cours interentreprises (30 jours sur 3 ans).

Durée

  • 3 ans.

Conditions d'admission

  • scolarité obligatoire achevée;
  • certaines entreprises recourent à un examen d'admission.

Titre obtenu

  • certificat fédéral de capacité (CFC) d'échafaudeur ou d'échafaudeuse.

Possibilité d'obtenir une maturité professionnelle, pendant l'apprentissage ou après l'obtention du CFC, selon des modalités variables d'un canton à l'autre.

Contenu

Les 3 premiers semestres sont communs aux 5 professions de l'enveloppe des édifices (couvreur-se, échafaudeur-se, étancheur-euse, façadier-ère, storiste). Dès le 4e semestre, le programme est spécifique à la profession choisie.

Branches théoriques (sur 3 ans) Leçons
Connaissances communes:
Sécurité au travail, protection de la santé et de l'environnement
Pose de couches et de systèmes sur l'enveloppe de l'édifice

300

Connaissances spécifiques aux échafaudeurs:
Planification et préparation des travaux de construction d'échafaudage
Montage, démontage et entretien des systèmes d'échafaudages

300

Culture générale

360

Gymnastique et sport

120

Total

1'080

Perspectives professionnelles

L'échafaudeur ou l'échafaudeuse exercent leur activité professionnelle dans de petites ou moyennes entreprises spécialisées dans la mise en place d'échafaudages, d'ascenseurs de chantier et de toitures de secours. Après quelques années d'expérience et en fonction de leurs aptitudes, ils peuvent accéder à des postes à responsabilités et devenir chef-fe d'équipe ou chef-fe de chantier. Comme dans tous les métiers du bâtiment, les débouchés sont liés à l'évolution de la conjoncture dans le secteur de la construction.

Perfectionnement

Les échafaudeurs peuvent envisager les perfectionnements suivants:

  • cours de formation continue dans le domaine de l'enveloppe des édifices proposés par les organisations du monde du travail;
  • apprentissage complémentaire dans un autre métier du champ professionnel de l'enveloppe des édifices: étancheur-se, couvreur-se, façadier-ère ou storiste;
  • certificat de chef-fe d'équipe ou de chef-fe de chantier Polybat, formations modulaires en emploi, Les Paccots.

Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/perfectionnement.

Adresses utiles

Association Polybat
Ch. de l'Ermitage 40
1619 Les Paccots
Tél.: 021 948 20 40
URL: http://www.polybat.ch
E-mail:

Société des entrepreneurs suisses en échafaudages (SESE)
Waldeggstrasse 37
Case postale 246
3097 Liebefeld
Tél.: 031 992 78 74
URL: http://www.sguv.ch

Autres informations

Qualités requises

  • Absence de vertige
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Résistance physique
  • Bonne représentation spatiale
  • Habileté manuelle
  • Résistance aux variations de température

Intérêts

  • Activité physique
  • Construction

orientation.ch